À propos de nous

IRO, anagramme de roi, c’est l’histoire de deux frères Arik et Laurent Bitton qui ont su en moins d’une décennie faire d’un nom une griffe. Mués par un même désir, ils construisent un vestiaire simple et fort, capable de sublimer au quotidien la fille cool, confiante, nonchalante mais toujours fidèle à elle-même.

Les fondateurs évoluent à l’époque dans l’univers musical – l‘un chanteur, l‘autre pianiste et tous deux guitaristes à New York. D’ailleurs, lorsqu’ils ont vingt ans, les frères ont fondé un label de musique nommé Crossman. C’est donc sur un fond de guitares électriques et sur des influences pop rock qu’IRO est née.

Depuis 2005, le vestiaire IRO s’est nourri d‘expériences à partir d’une esthétique épurée, s’inspirant de l‘Amérique des seventies, la folie joyeuse nippone et le romantisme parisien. L’inspiration vient donc avant tout de la rue, d’une femme active, indépendante et moderne.
Dans la silhouette, on trouve une mixité entre le sexyness et l’allure tomboy ; longiligne tantôt urbaine, tantôt sauvage. On casse les codes et on joue les contradictions ; du cuir au tweed, IRO a contribué à « désembourgeoiser » le dressing des femmes.
Et ce message s’exprime sur les campagnes publicitaires. L‘été en hiver, l‘hiver en été, ce sera la peau lainée avec des jambes nues, ce seront des personnalités telles qu‘Anja Rubik, Aymeline Valade, Karlie Kloss, Sasha Pivovarova et Constance Jablonski. Elles fixent l‘objectif en affichant un caractère, plus que des poses. Rien n‘est figé, ni les looks ni les tissus travaillés.

De Soho à Los Angeles, Londres à Séoul, en passant par le Liban, Shanghai et Qingdao, Iro a imposé un style, ce street cred autant adulé par les millenials que par leurs aîné(e)s affranchi(e)s.

Depuis sa création, la marque s’affirme et grandit : une ligne d’accessoires, une ligne homme en 2010.
En 2006, IRO ouvre sa première boutique à Paris, dans le quartier de Saint-Germain. Aujourd’hui, on dénombre 6 boutiques parisiennes et 4 corners au Bon Marché, Printemps et Galeries Lafayette, BHV.
Présent également à l’International, IRO se trouve dans les grandes villes telles que New-York, Los Angeles, Miami, Londres, Rome, Genève, Madrid, Copenhague, Amsterdam, Munich… La marque possède 70 boutiques et 600 points de vente à travers le monde.

Du statut de petite griffe créateur intimiste, IRO est devenue une marque à part entière, désirée et recherchée par toutes les femmes en quête de pièces racées. De nombreuses célébrités se sont affichés en IRO. De Kate Moss à Scarlett Johansson, de Drew Barrymore à Gwyneth Paltrow : « que vive le Rock en chacune d’entre vous ».

En décembre 2019, les fondateurs cèdent la marque à la société Shenzhen Ellassay Fashion Co, cotée à la Bourse de Shanghai.